Anita Roddick (1942- 2007) : Fondatrice de The Body Shop et entrepreneure engagée

Par Aurélia Dabon

Lorsqu’Anita Roddick crée sa boutique de produits de cosmétique dans sa petite ville d’Angleterre, elle ne se doute pas qu’elle est au début d’une grande aventure, qui va l’amener à devenir une femme d’affaires internationale, à la tête de l’une des plus grosses entreprises de produits de beauté écologiques.

 

Son projet initial est celui d’une mère de famille qui, pour faire vivre sa famille, a toujours choisi l’entrepreneuriat. Ses parents tenaient un restaurant et, très tôt, elle a découvert ce qu’était le commerce et la relation avec les clients. Sa mère lui transmet deux valeurs qui guideront toute sa vie : l’amour et le travail.

Après quelques expériences mitigées de création d’entreprise -des restaurants et des maison d’hôtes-, Anita décide de créer une boutique de cosmétiques dans laquelle les clients pourraient avoir accès à des produits sains pour le corps et respectueux de la nature. Elle se plonge dans la lecture d’encyclopédies sur les plantes, et dans des livres traitant des secrets de beauté des femmes de différentes cultures.

Elle se forme, et fabrique elle-même ses cosmétiques.

Sa première demande de prêt bancaire en 1976 lui est refusée […]

Pour découvrir l’article complet, cliquez sur le lien ci-dessous.

[LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE DANS DREAM-OR N°4 AUTOMNE 2018]