Édito

Channeling, flow, intuition, comment construire un business connecté ?

« Serait-il possible de se connecter directement au projet d’une entreprise en utilisant des techniques comme le channeling ou autres, et les utiliser pour accompagner la prise de décisions importantes ? Nous sommes là sur un territoire largement inexploré par les entreprises et c’est une piste de réflexion qui pourrait déboucher sur des avancées révolutionnaires inattendues. »
Frédéric Laloux
Reinventing Organizations -vers des communautés de travail inspirées-

Les modèles d’entreprises qui se créent fonctionnent encore beaucoup avec le cerveau gauche, logique et rationnel. Dans une société en mutation permanente, dans laquelle ce qui était vrai hier ne l’est plus quelques mois plus tard, que vient nous dire notre cerveau droit ?

Les formations classiques telles que les écoles de commerces et autres enseignent des techniques : comment faire un business plan, comment faire une étude de marché, comment créer une marque… sur un même moule pour tous. Ces outils sont utiles et efficients lorsqu’il sont au service d’une vision, d’une intuition forte, mais ils ne peuvent pas fonctionner sur la durée sans cette première connexion au rêve et au cerveau droit.

La première étape pour construire un business connecté est donc cette connexion au rêve, à notre « pourquoi ». C’est ce qui donne du sens à la mise en action. Le Rêve va venir nourrir l’invisible. Toute la phase de construction du business a lieu dans un premier temps dans l’énergie, dans le subtil. L’inspiration, les personnes ressources à contacter, les idées à explorer vont venir à notre conscience parce que nous leur en laissons le temps et la possibilité.

C’est un temps où il est demandé de ne rien faire, de se mettre à l’écoute, en Recevoir. Comme une antenne qui se déploie pour capter les ondes, nous ouvrons notre conscience à recevoir les informations qui vont être utiles à notre business. Nous écoutons la petite voix intérieure qui nous souffle des concepts et des solutions complètements irrationnels et illogiques. Car le monde de demain ne se construit pas avec de l’ancien. Nous sommes ici sur Terre à cette période bien particulière, en tant qu’entrepreneur, pour faire descendre ces nouvelles fréquences sur Gaïa.

« La pensée intuitive est un don sacré et l’esprit rationnel est un bon serviteur. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et qui a oublié le don. »
Albert Einstein

Votre entreprise ne doit plus être vue comme une machine mais comme un organisme vivant, comme une entité vibratoire à laquelle vous pouvez vous connecter, car elle a sa propre raison d’être. Vous pouvez questionner votre entreprise sur chacun des postes qui la composent : les ressources humaines, le marketing, le budget, les ventes, la communication, l’organisation…

Si vous cherchez des réponses avec votre cerveau gauche, vous ne ferez que recopier ce qui a toujours été fait jusqu’à présent sans tenir compte de la spécificité de votre entreprise. C’est comme si l’un des membres de votre famille était malade et que vous décidiez de lui donner des antibiotiques parce que vous supposez que cela pourrait le guérir. Demandez-lui d’abord comment il se sent ? De quoi aurait-il envie ou besoin ?

Peut-être qu’il va choisir de jeûner, ou bien de s’orienter vers l’homéopathie ou les huiles essentielles.

Avec votre entreprise, c’est la même chose, demandez-lui ce qu’elle veut expérimenter, et lâchez prise sur vos attentes et projections de résultat. Il n’y a plus à prévoir ou à anticiper, juste à laisser la place à la fluidité pour accueillir les opportunités et possibilités non envisageables avec le mental. Il s’agit d’écouter ce que l’entreprise souhaite « devenir » et de décoder à quelle raison d’être elle répond.

Lorsque vous êtes connecté à la vibration de votre entreprise, laissez l’énergie vous traverser, laissez-vous agir. Ce n’est plus vous qui faites, mais l’énergie à travers vous, vous baignez dans un état de grâce.

Le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi a donné un nom à cet état : le flow.  C’est lorsque vous consacrez votre énergie et votre attention à une seule chose sans conflit intérieur. Toute votre attention est dirigée vers une seule tâche, et vous êtes absorbé totalement par ce qui vous occupe dans l’instant présent.

Le parallèle est intéressant à faire avec les états modifiés de conscience. Dans cet état particulier, le mental est déconnecté et vous avez accès à un autre champ de conscience, vous pouvez choisir de vous brancher sur l’entité vibratoire qui peut vous amener des informations utiles pour votre business.

Que se passerait-il si vous vous connectiez à Steve Jobs, à Oprah Winfrey, aux femmes et hommes d’affaires qui vous inspirent ?

Quelles informations recevriez-vous pour votre propre business ?

Revenons à l’état de flow, appelé également état monoïdéique. Il ne s’agit pas d’une technique mais bien d’un état d’être qui vous permet d’utiliser votre cerveau de manière plus efficiente.

Vous avez besoin de dix à trente minutes sans aucune interruption par qui ou quoi que ce soit pour atteindre l’état Mmonoïdéique. Fermez votre boîte mail, votre connexion à Facebook et autres réseaux sociaux. Ne regardez plus votre smartphone. Créez les conditions de calme extérieur pour vivre cet état à l’intérieur de vous.

Construire un business connecté demande à la fois un certain lâcher-prise et de la discipline.

Votre inspiration et votre intuition doivent être canalisées pour être mises au service de votre vie et de vos projets. Lorsque vous vous éparpillez dans toutes les directions, vous êtes en train de capter des informations, vous avez mille idées à la seconde. Mais pour les utiliser et les retransmettre dans cette réalité, vous avez besoin de vous focaliser sur un seul élément, projet ou action, pendant un temps déterminé par vous-même.

Le cerveau droit aide à la réception, le cerveau gauche aide à la transmission.

De l’un à l’autre sans plus aucune séparation, ni jugement sur lequel est mieux que l’autre, empruntez la passerelle qui relie vos deux hémisphères, car c’est ensemble qu’ils vous guident vers la porte du cœur, celle que l’humanité est en train de passer.

Aurélia Dabon