Édito

La thématique de ce 4ème numéro de Dream-OR est née en réunion d’équipe avec l’envie pour chacun de nous de parler d’argent. Tabou, vénéré, détesté, l’argent ne laisse pas indifférent.

Et pourtant, il s’agit d’une énergie qui peut être mise au service de notre cœur, un peu comme notre mental. C’est simplement un outil au service de notre Être créateur.

Alors comment faire de la magie avec l’argent sur la Terre ?

Comment Être la magie ?

Dans Dream-OR, nous avons voulu parler de ces chercheurs d’Or alchimistes qui transmutent le plomb en or à l’intérieur d’eux-mêmes et dans leur vie d’entrepreneur.

 

Être au service de son cœur, cela demande du courage (c’est d’ailleurs la même racine), car il est nécessaire de remettre en question ce qui paraît être une vérité.

Si je suis convaincue que nous n’avons pas assez d’abondance sur cette planète pour tous, je ne vais même pas essayer de changer quoi que ce soit.

Par contre si je crois que les systèmes mis en place sont en train de s’effondrer et que d’autres solutions plus innovantes sont accessibles maintenant, je peux être le magicien de ma vie et de mon business.

 

L’argent est considéré comme une monnaie d’échange que ce soit contre un service rendu, un travail, un produit. Tant que nous en restons là, l’Énergie Libre ne peut pas circuler. Car c’est notre niveau de conscience qui permet de basculer dans un autre paradigme, celui de la contribution et du don.

Au moment où j’écris cet édito, un film sur le revenu de base universel sort sur le grand écran. Que se passerait-il si chacun de vous percevait comme par magie un revenu suffisant pour vivre dignement ? Si une fois vos besoins de survie pourvus, il vous restait encore de l’argent ?

Qu’est-ce que cela créerait comme élan de générosité dans votre cœur ?

Être un magicien aujourd’hui, serait-ce être un contributeur ?

 

Et si vous n’étiez plus obligé de travailler pour créer de l’argent, que feriez-vous ?

Comment redéfiniriez vous votre activité d’entrepreneur ?

 

Lorsque nous arrêtons d’échanger notre temps contre de l’argent, et que nous apprenons à nous positionner en tant que contributeur, alors, c’est là qu’être un Entrepreneur Spirituel prend tout son sens.

 

Bonne lecture !

Aurélia