Le Jeu de la Transformation issu de Findhorn

par Jean Rulhmann

L’histoire du Jeu de la Transformation

« Le Jeu de la Transformation a été créé par Joy Drake et Kathy Tyler lors de leur séjour de plusieurs années au sein de la Fondation Findhorn (https://www.findhorn.org/francais/) , avec le concours d’autres membres de la communauté. Un jeu de mystère tibétain vécu ensemble a donné l’inspiration de départ pour créer un Jeu qui contribue au rayonnement de la communauté, et qui soutienne sa démarche de développement personnel et communautaire. Le travail de création et d’expérimentation a commencé en 1976. En 25 ans d’évolution, le Jeu a pris de multiples formes. Il existe un Jeu planétaire (pour des groupes de 80 à 120 personnes), le Jeu d’origine qui dure 4 jours, et un Jeu pour groupe (pour 9 à 20 personnes) pendant 3 jours. Les créateurs désiraient avoir une version qui soit plus simple, diffusable et au service de tous. C’est ainsi qu’est née la version du Jeu (1987) diffusée par les éditions Le Souffle d’Or et que vous pouvez vous procurer chez certains libraires et boutiques, et qui est la plus courante. »

Telle est la description que vous pourrez retrouver sur le site du jeu de la Transformation (http://www.jeu-de-la-transformation.fr/histoire-du-jeu/) en français.
Il n’y a pas beaucoup d’informations en plus par rapport à la création de ce jeu mais on peut déduire les faits suivants :
des personnes spirituelles, Joy Drake et Kathy Tyler, se sont retrouvés dans une communauté porteuse (voir Encadré 2), au sein de lieux vivants et vibrants. Elles ont suivi une inspiration, médité dessus et expérimenté les idées créatrices qui leurs venaient.

[…]

Changer sa vie avec un jeu, c’est possible. C’est ce que j’ai vécu pour moi-même et avec d’autres. Le Jeu de la Transformation permet d’explorer des questions vitales, de découvrir des aspects de nous-même, et je suis à chaque fois surpris -que j’y joue ou bien que j’anime ce jeu professionnellement pour d’autres joueurs- du côté profondément aligné de ce Jeu. Chaque carte, message d’ombre ou de lumière qui tombe, nous indiquant tantôt nos schémas bloquants tantôt des directions pour avancer sur notre intention de vie, arrive toujours à point dans notre réflexion.

Je ne peux m’empêcher, d’un jeu à l’autre, de m’émerveiller devant cet outil incroyable. Le Jeu peut vous bloquer complètement si vous refusez de voir en vérité vos schémas bloquants, ou bizarrement se débloquer d’un coup si vous prenez le temps de les regarder, d’accepter, de changer ou de pardonner.

Pour découvrir l’article complet, cliquez sur le lien ci-dessous.

[LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE DANS DREAM-OR N°3 AOUT SEPTEMBRE 2018]